Charte MQCV Libre

De Asso Val Libre
Révision de 14 novembre 2020 à 12:09 par Admin (discussion | contributions) (Qu’est-ce qu’un format ouvert ?)

(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Charte Logiciel Libre de la MQCV

La MQCV, maison de quartier, centre social et établissement d'éducation populaire a décidé par cette charte de démontrer son soutien et à la promotion des logiciels libres et des formats ouverts au sein de la structure.

Cette charte s’articule autour de plusieurs axes :

  • Favoriser la diffusion du logiciel libre en permettant aux usagers, adhérents, bénévoles et professionnels de disposer d’un environnement disposant de logiciels libres
  • Promouvoir la diffusion du logiciel libre au sein du personnel sur les postes de travail
  • Favoriser l’utilisation du logiciel libre dans les activités
  • Favoriser les échanges de données entre formats ouverts et limiter l’utilisation de formats fermés et propriétaires
  • Permettre aux personnels de se former tout au long de leur carrière sur des technologies libres
  • Reconnaître le logiciel libre comme une brique de l’éducation populaire et du projet social
  • Encourager les usagers, adhérents et professionnels à diffuser leur création sous l’égide d’une licence libre

Qu’est-ce qu’un logiciel libre ?

Un logiciel libre est un modèle de propriété intellectuelle dont les principes sont de :

  • garantir la liberté d’exécuter le programme pour tous les usages
  • garantir l’accès au code source du programme
  • garantir la liberté d’étudier le fonctionnement du programme et l’adapter à ses besoins
  • garantir la liberté de redistribuer des copies du programme
  • permettre d’améliorer le programme et de distribuer ces améliorations au public

Notez bien que le droit d’auteur est bien évidemment reconnu aux créateurs de logiciels libres

Qu’est-ce qu’un format ouvert ?

Un standard ouvert est un format de données (ou protocole d’échange de données) dont les spécifications techniques sont publiques et sans restriction d’accès ni de mise en œuvre

Exemples :

  • HTML (HyperText Markup Language) – Langage de description de page web
  • OASIS (Open Document Format for Office Applications) – format ouvert de données pour les applications bureautiques comme LibreOffice
  • XML (Extensible Markup Language) – langage de balisage générique
  • OGG () --

Cela signifie donc :

Des protocoles et des formats de données indépendants d’un logiciel particulier, d’un système d’exploitation ou d’une société, des spécifications techniques documentées, publiées et sans brevet et réutilisables dans tout logiciel.

Principaux logiciels libres

  • LibreOffice -- Suite bureautique / Microsoft Office
  • Firefox – Navigateur Internet / Internet Explorer
  • Thunderbird – Courrier Electronique / Microsoft Outlook
  • Gimp – Traitement d’images / Adobe Photoshop
  • Inkscape -- Dessin vectoriel /
  • Scribus -- Publication assistée par Ordinateur / Publisher
  • Sumatra PDF – Lecteur de PDF / Adobe Reader
  • PDFCreator – Création de PDF / Adbobe Acrobat
  • GQView – Visualiseur d’images / ACDSee
  • VLC – Lecteur Vidéo / Windows Media Player
  • Linux – Système d’exploitation / Microsoft Windows
  • Audacity -- Manipulation de fichiers sonores

La majorité des logiciels cités ci-dessus sont disponibles sur les postes informatiques MQCV / EPN